Un blOg, un Arbre

Je m’arrête un instant dans ma frénésie quotidienne. Aujourd’hui, courte pause dans mes activités. Le temps d’imaginer le nombre d’ordinateurs, de serveurs, de machines branchées à travers le monde pour me permettre de communiquer en temps réel avec n’importe qui sur la planète. L’énergie nécessaire pour faire fonctionner cet ensemble. L’électricité consommée rien que pour partager mes passions, éditer mes blogs, mes divers profils, effectuer quelques recherches, me prélasser, assouvir mes besoins de loisirs…

Penser à ce que coûte à la planète mes petites errances sur la blogosphère, mes échanges sur les réseaux, l’édition de OuiLeO.cOm ? Je n’aime en général pas beaucoup car je prends peur, impuissant, ne sachant que faire pour compenser. Et souvent, bras ballants les fesses sur ma chaise de bureau, je ne fais rien pour améliorer la situation.

En revanche, je suis tombé récemment sur un article qui me proposait de planter un arbre contre un écrit sur mon blog à propos de cette même initiative… j’ai visité le site et me suis dit que l’idée était bonne : cet arbre me permettrait de compenser en carbone l’existence de OuiLeO.cOm. Outre le fait que ce geste aiderait à reboiser une forêt dévastée par le feu en 2007.

My blOg is Carbon Neutral

Ainsi aujourd’hui je peux agir ! Et ce simplement en rédigeant cet article pour vous inviter à en faire autant.

Pour tout savoir le programme « Mon blog est neutre en Carbone » et comment faire pour planter votre arbre avec des mots, rendez-vous sur la page web du programme. Aucune connaissance en jardinage nécessaire !

Ensemble, plantons une forêt…

La fin des Idées Lumineuses

Une idée Lumineuse - (c) 2009 OuiLeO.cOm

L‘idée fait tâche d’huile. Les décisions sont prises. Les pays se copient les uns les autres. Pour le meilleur et pour le pire : les ampoules à incandescence sont vouées à disparaître.

En un sens, c’est parfait. La nature s’en frotte les mains. Evidemment, certains disent que les remèdes qui sont proposés sont pires que le mal qu’on traite. Il faut bien des détracteurs à toute bonne chose.

Pour ma part, je me demande quand même comment, sans nos bonnes vieilles ampoules à la lueur si chaleureuse, nous allons pouvoir continuer à avoir des idées lumineuses ! C’était déjà pas bien brillant, mais maintenant, j’ai le sentiment que l’avenir s’assombrit …

Et puis pour la BD, les lampes économiques, c’est quand même sacrément moins sexy !

HOME, le film de Yann Arthus-Bertrand

Affiche de Home

Le 5 Juin 2009, le film HOME de Yann Arthus Bertrand a été diffusé gratuitement à grande échelle pour que tous nous prenions conscience de  l’empreinte écologique que nous imprimons sur notre Terre. 

Depuis, l’auteur encourage sa diffusion afin que ceux qui n’auraient pas eu la chance de voir ce film puissent le faire et ainsi remplir un DEVOIR de citoyen. 

Aussi, puisqu’« il est trop tard pour être pessimiste », j’ai décidé d’apporter ma pierre à l’édifice en proposant un lien qui permette de télécharger HOME (voir fichier joint à ce message).

Tiens, il n’y a pas de fichier joint ! Mais pourquoi donc?
– Ben disons que grâce à Hadopi, je suis partagé… je n’ose plus partager.

Oui, mais tu viens de dire il y a quelques lignes qu’il fallait diffuser le film !
– En effet.  Voici ce que disait Mr Bertrand au sujet de son film : 

« Nous vivons une période cruciale. Les scientifiques nous disent que nous avons 10 ans pour changer nos modes de vie, éviter d’épuiser les ressources naturelles et empêcher une évolution catastrophique du climat de la Terre. Il faut que chacun participe à l’effort collectif et c’est pour sensibiliser le plus grand monde que j’ai conçu le film HOME. Afin de diffuser ce film le plus largement possible, il fallait qu’il soit gratuit. Un mécène, le groupe PPR, a permis qui le soit. EuropaCorp, qui en assure la distribution, s’est engagé à ne faire aucun bénéfice car HOME n’a aucune ambition commerciale. J’aimerais que ce film devienne aussi votre film. Partagez-le. Et agissez. »

J’étais heureux de cette initiative. En revanche, entre temps, j’ai entendu dire que Mr Besson n’était pas du même avis, que la diffusion gratuite sur Youtube n’était valable que dix jours, que le fichier était protégé pour éviter sa diffusion sur les réseaux peer-to-peer, qu’un DVD allait être mis en vente pour environ 5€… bref. Pas mal pour un film sans ambition commerciale. Belle désillusion. 

Quand l’argent reprend si rapidement ses droits, je ne peux pas m’empêcher d’être déçu. C’est vraiment dommage. Malgré tout, HOME reste un film à voir. Nous devons poursuivre nos efforts afin de garantir un futur acceptable à nos enfants. Il ne faut pas que l’effet HOME se limite aux élections européennes de 2009…

Home sweet Home.

PS: si vous voulez vraiment ce Torrent, vous pouvez toujours tomber totalement par hasard sur cette page… 
Il vous faudra en outre un client Torrent (par exemple uTorrent). 

Thé frOid maisOn

Laisser refroidir le thé infusé à chaud donne généralement une boisson peu subtile et acrement arômatisée, si bien qu’en cas d’envie de thé froid, on se laisse aller à consommer des produits prêts à l’emploi, disponibles à prix d’or au rayon boissons de notre supermarché, royaume du sucre et des arômes artificiels.

Mais que faire lorsqu’on n’aime pas le sucre, qu’on est adepte de produits purs et qu’en fervent écologiste, on veut consommer le moins de PET possible? Voici une recette simple qui devrait titiller vos papilles, donner entière satisfaction à votre attachement aux aliments naturels et vous conforter dans l’idée que l’ industrie alimentaire gâche vraiment tout le plaisir du bon goût…

Pour obtenir pour un litre de thé modérément sucré, il vous faut :

– 1 litre d’eau
– 1 cuillère à café bombée de thé*
– 3 sucres en morceaux
– 1 rondelle de citron jaune

Dès que vous avez à portée de main tous les ingrédients, suivez les étapes suivantes :

– mettez l’eau froide dans un broc en verre (c’est transparent donc plus joli !)
– dispersez-y le thé
– ajoutez au mélange la rondelle de citron
– plongez les 3 morceaux de sucres (adaptez éventuellement la quantité en fonction de votre goût !)
– mélangez le tout à l’aide d’une cuillère en bois (c’est plus sympa, mais une cuillère en métal, ça va très bien aussi)
– placez le broc au réfrigérateur au moins 6 heures et remuez de temps en temps
– filtrez le tout pour libérer votre boisson de ses inclusions 

Vous disposez maintenant d’une savoureuse boisson à apprécier bien fraîche !

*Pour le choix du thé, je préconise le fameux Thé des Moines, inspiré d’une recette ancestrale élaborée dans un monastère tibétain. Pour la petite histoire, la légende raconte qu’une communauté de moines préparait secrètement un mélange de thé, de plantes et de fleurs. Après plusieurs jours de macération, les feuilles de thé étaient soigneusement triées et mise à part. Par ce simplissime procédé, les moines changeaient le thé en or. Le Thé des Moines est un feu d’artifice de saveurs et une caresse pour le palais.