Un blOg, un Arbre

Je m’arrête un instant dans ma frénésie quotidienne. Aujourd’hui, courte pause dans mes activités. Le temps d’imaginer le nombre d’ordinateurs, de serveurs, de machines branchées à travers le monde pour me permettre de communiquer en temps réel avec n’importe qui sur la planète. L’énergie nécessaire pour faire fonctionner cet ensemble. L’électricité consommée rien que pour partager mes passions, éditer mes blogs, mes divers profils, effectuer quelques recherches, me prélasser, assouvir mes besoins de loisirs…

Penser à ce que coûte à la planète mes petites errances sur la blogosphère, mes échanges sur les réseaux, l’édition de OuiLeO.cOm ? Je n’aime en général pas beaucoup car je prends peur, impuissant, ne sachant que faire pour compenser. Et souvent, bras ballants les fesses sur ma chaise de bureau, je ne fais rien pour améliorer la situation.

En revanche, je suis tombé récemment sur un article qui me proposait de planter un arbre contre un écrit sur mon blog à propos de cette même initiative… j’ai visité le site et me suis dit que l’idée était bonne : cet arbre me permettrait de compenser en carbone l’existence de OuiLeO.cOm. Outre le fait que ce geste aiderait à reboiser une forêt dévastée par le feu en 2007.

My blOg is Carbon Neutral

Ainsi aujourd’hui je peux agir ! Et ce simplement en rédigeant cet article pour vous inviter à en faire autant.

Pour tout savoir le programme « Mon blog est neutre en Carbone » et comment faire pour planter votre arbre avec des mots, rendez-vous sur la page web du programme. Aucune connaissance en jardinage nécessaire !

Ensemble, plantons une forêt…

L’arbre des rêves

Arbre des Rêves - (c) 2003 Nicolas QUENTIN OuiLeO.cOm

L’Arbre des Rêves
Encre sur Papier
2002-2003

Au coeur de quelques notes prises en cours de négociation et de la liste des entreprises pouvant potentiellement m’accueillir en stage, se dresse l’Arbre des Rêves, un condensé des thèmes qui reviennent régulièrement dans mes dessins et tableaux (qui seront progressivement publiés sur OuiLeO).

Le Mangeur de Lune

Le Mangeur de Lune - (c) Nicolas QUENTIN OuiLeO.cOm

Le Mangeur de Lune
Acrylique sur carton Toilé – 41x33cm (6F)
Paris, Janvier 2006

Cette image traduit un besoin d’évasion, l’envie de quitter Paris. Tendre les bras. Parler à la Lune. Revoir les arbres couverts de neige. Fuir le gris.

Le mangeur de Lune est une allusion au film dont la BO est signée Bratsch