Les Rochers de Naye

Sac à dos, quatre aventuriers s’élancent à l’assaut d’un point culminant à quelques 2042 mètres au dessus de Montreux en Suisse. Armés de leurs pieds, ces courageux jeunes gens s’attaquent, sans entraînement préalable, à plus de 800m de dénivelé avec un objectif : atteindre le sommet en moins de quatre heures.

L’ascension vers les Rochers de Naye est un régal pour les yeux, le nez et le corps. Les efforts sous les effluves des fleurs jeunes paraissent apaiser les tensions accumulées jour après jour.

Temps au sommet : magnifique.
Êtres vivants rencontrés lors de l’ascension : vaches, marmottes, mouches et oiseaux.
Êtres rencontrés au sommet : homo sapiens montés en train à crémaillère. Charmant, mais pour les fainéants.
Vue : superbe.
Collation : pain maison, jambon cru du valais, Gruyère (du vrai…) et pommes suisses.

Arrivé au sommet, non contents d’avoir pu admirer pendant deux heures un paysage des plus sublimes, le paradis des marmottes nous offre une impressionnante vue sur le lac Léman.

Rochers de Nayes - sOleil rOse - (c) 2008 OuiLeO.cOm Rochers de Nayes - La cabane du rêveur - (c) 2008 OuiLeO.cOm Rochers de Nayes - Slash - (c) 2008 OuiLeO.cOm Rochers de Nayes - Les fleurs jAunes - (c) 2008 OuiLeO.cOm Rochers de Nayes - D'en hAut - (c) 2008 OuiLeO.cOm Rochers de Nayes - Les herbes - (c) 2008 OuiLeO.cOm Rochers de Nayes - Sieste sous les mOuches - (c) 2008 OuiLeO.cOm Rochers de Nayes - mOntreux, vevey, lausanne - (c) 2008 OuiLeO.cOm

Le soir approche. Les yeux saturés de belles images, le nez rempli de senteurs et les oreilles rouges de vent, il faut repartir. La descente est un moment de joie et de bonne humeur pour nos aventuriers. Soucis et tracas ont été jetés par dessus les rochers. Ces derniers, brisés, se noient actuellement à 300m au fond du Léman.

Dommage que les marmottes soient isolées de ce paradis vert par d’énormes grilles. Les parcs en fers ne semblent pas avoir leur place dans ce contexte et cette prison fait mal au cœur. On leur laisse si peu de place dans tant d’espace! Mais relativisons : au moins nous avons vu des marmottes obèses! C’est un spectacle peu banal.

Rochers de Nayes - La pOinte de la technOlOgie - (c) 2008 OuiLeO.cOm Rochers de Nayes - Où sOnt les marmOttes ? - (c) 2008 OuiLeO.cOm

La carte ci-dessous illustre l’itinéraire emprunté pour monter à pied aux Rochers de Nayes :


View Larger Map

Les Alpes

Aujourd’hui j’ai aperçu au loin les alpes. Blanches de la tête aux pieds. Elles étaient mystérieuses et attirantes à la fois…
Comment ne pas se sentir humble devant une nature qui nous offre de si beaux cadeaux?
Je m’en retourne à mes rêves…

Enquête sur un étrange phénomène…

Depuis quelques semaines, je peux voir de la fenêtre de ma chambre que le Jura a pris un petit coup de vieux. A moins que ce ne soit de la neige… l’hiver 2007 fut si chaud que j’en ai oublié cette possibilité. Bien décidé à mener ma propre enquête sur ce mystérieux blanchissement des cimes, je me suis approché dangereusement du lieu dit.

Franchissement de frontière à Vallorbe, passage éclair à Jougne, puis bifurcation vers Métabief. Les conclusions furent directes et sans appel: cette région, habituellement connue pour son Mont d’Or, exhibe aujourd’hui ses courbes sous un épais manteau blanc. De la neige. Qui donc a bien pu réaliser ce coup de maître?

Métabief 1 - (c) OuiLeO.cOm

Pour être sûr qu’il ne s’agit pas là d’une illusion perpétrée par mon cerveau afin de me nuire par provocation, pour me convaincre que je ne transpose pas mes désirs dans un monde cruellement gris et froid, je chausse des skis… qui glissent soudainement… glissent rapidement… et glissent encore…

Métabief 2 - (c) OuiLeO.cOm

… et encore… et Hé ho! Stop!

Vous qui lisez ces lignes, s’il vous plait, sortez moi de ce piège. Je ne vais pas tourner sans cesse juste parce que vous l’avez décidé! Après tout, c’est pour vous que je me suis rendu dans ce manège infernal. Pour vous offrir quelques jolies photos. Mais maintenant, Help! Ca suffit! Je veux sortir…

Métabief 3 - (c) OuiLeO.cOm

Aidez-moi. Houhou? Ya quelqu’un?

Le Creux du Van

A l’entrée du Val-de-Travers se dresse un magnifique cirque naturel creusé par l’eau et la glace au fil du temps : le Creux du Van. L’espace est délimité par des falaises culminant à de plus de 100 m et formant un arc d’environ 500 mètres de rayon…

Nous sommes partis de la Ferme Robert, point de départ conseillé pour une courte mais agréable randonnée de 3 heures. Après presque deux heures de montée au milieu d’arbres et de rochers, on aurait dû découvrir ceci:

Creux du Van

Malheureusement, le temps n’était pas de notre côté. Certainement parce que nous avons choisi d’y mettre les pieds un 3 Novembre. Et ce que nous avons découvert nous a laissé de glace… Le vent sifflait et soufflait dans les branches d’arbres déplumées par l’automne. Nos doigts étaient gelés et le vide… le vide nous envoyait des salves de nuages blancs glaciaux. Voyez plutôt:

Creux du Van 4 - (c) OuiLeO.cOm

Je ne sais pas pourquoi, mais j’avais en tête l’image d’un bon gros bol de chocolat chaud fumant!!!

Un tour au Creux, ça vous dit?

Si vous avez envie de découvrir ce site fascinant, je vous conseille l’adresse suivante:

www.balades-en-famille.ch : Description détaillée de la randonnée depuis la Ferme Robert.

Vous y trouverez toutes les informations utiles pour passer un agréable moment l’été prochain: Météo, Carte de la Randonnée, Restauration…

Pour finir…

Pour conclure, voici quelques photos qui vous donneront peut-être envie d’y mettre les pieds en automne ou en hiver… car si vous êtes adeptes d’ambiances mystérieuses, vous serez servis!

Creux du Van 2 - (c) OuiLeO.cOm

Creux du Van 3 - (c) OuiLeO.cOm