Madère, un jardin sur la mer

Plongeons dans un merveilleux souvenir

Madère un jardin sur la mer est l’album d’un voyage réalisé en 2008

Quand on fouille dans ses archives, on regarde les images autrement. Juste après un voyage, certaines images nous déçoivent car elles ne sont pas à la hauteur du souvenir de l’instant. Mais avec le temps le rapport de force change et les souvenir s’estompent. Alors les photos prennent une autre saveur et redécouvrir l’album est un immense plaisir.

Les photos prennent une autre saveur

J’ai donc pris le temps de compléter l’album avec de nombreuses photos qui étaient passées aux oubliettes !

Madère, un jardin sur la mer / Google Photos

Accéder à l’album complet : https://goo.gl/photos/hq15qLbeBA71MaEz5

La plage de Deauville

Profiter d’un mariage pour traverser la France, chercher un lieu connu, réputé, vu, photographié sous tous les angles et tenter d’en prendre des clichés différents de ceux qu’on voit habituellement.

C’est Deauville qui m’a offert cette possibilité. A ceci près qu’il semble difficile d’identifier le lieu sans que ce dernier soit dévoilé. Succès mitigé donc dans cette quête d’images, mais visuellement je suis assez content de ces prises, qui pour moi sont assez inhabituelles.

2010-08 Deauville - La Plage - 1 -(c) 2011 OuiLeO.cOm
2010-08 Deauville - La Plage - 2 -(c) 2011 OuiLeO.cOm
2010-08 Deauville - La Plage - 3 -(c) 2011 OuiLeO.cOm

De Split à dubrOvnik

Envie d’une virée en Croatie, au coeur de la Dalmatie ?
Suivez le guide !

Les unes après les autres, ces images vous emmèneront de Split à Dubrovnik en passant par les îles de Brac, Hvar, Mljet et la presque-île de Peljesac. Une croisière sur un petit rafiot à bord duquel le spectacle est incomparable : couchés de soleil flamboyants, îles densément recouvertes d’une végétation surprenante, falaises plongeant droit dans l’Adriatique, ports isolés propices au rêve. Le tout bien sûr sans oublier de faire quelques détours par de petites criques paradisiaques.

Bon voyage !

Le pOrt de Split - (c) 2010 OuiLeO.cOm Livre Ouvert - (c) 2010 OuiLeO.cOm Mise à l'échElle - (c) 2010 OuiLeO.cOm Sac de nOeuds - (c) 2010 OuiLeO.cOm Corail - (c) 2010 OuiLeO.cOm Île de Brac - (c) 2010 OuiLeO.cOm Brac et la crique des pirAtes - (c) 2010 OuiLeO.cOm Complètement Ding - (c) 2010 OuiLeO.cOm Briques à Brac - (c) 2010 OuiLeO.cOm Sunset over Brac - (c) 2010 OuiLeO.cOm Un soir sur le Dare - (c) 2010 OuiLeO.cOm Stari Grad - (c) 2010 OuiLeO.cOm Les pavés de Stari Grad - (c) 2010 OuiLeO.cOm Départ pour Hvar - (c) 2010 OuiLeO.cOm Figuier - (c) 2010 OuiLeO.cOm Il fAit le mUr - (c) 2010 OuiLeO.cOm Bleu Bleu Gris - (c) 2010 OuiLeO.cOm Soucoupe flottante près de Hvar - (c) 2010 OuiLeO.cOm La montagne qui siffle - (c) 2010 OuiLeO.cOm Dare Dare - (c) 2010 OuiLeO.cOm Calme plAt - (c) 2010 OuiLeO.cOm Une bite rOuge - (c) 2010 OuiLeO.cOm BougAinviolet - (c) 2010 OuiLeO.cOm KorKula - (c) 2010 OuiLeO.cOm Garigue - (c) 2010 OuiLeO.cOm Coin secret - (c) 2010 OuiLeO.cOm Île Dalmate - (c) 2010 OuiLeO.cOm Mljet - (c) 2010 OuiLeO.cOm Rouky sur Mljet - (c) 2010 OuiLeO.cOm Where is the mOnastère de Mljet - (c) 2010 OuiLeO.cOm Pin vert - (c) 2010 OuiLeO.cOm Méditation au mOnastère - (c) 2010 OuiLeO.cOm Brillant blEu - (c) 2010 OuiLeO.cOm Multi-POrte de Dubrovnik - (c) 2010 OuiLeO.cOm Les tOits inespérés - (c) 2010 OuiLeO.cOm Un pote de Tiki - (c) 2010 OuiLeO.cOm

Métamorphose

D‘un prétexte surgi d’un contexte

J’allume les feux d’un nouveau phare
Une mire et une ligne de départ
Hissons les voiles oh ! moussaillon
Souffle le vent des solutions
La houle se lève dans ma caboche
Les vagues de conflits s’effilochent

Naît l’espoir d’un nouveau départ

D’us l’embarcation frêle peine
Sans cesse les ondes me ramènent
Je m’échoue lamentablement
Le long des plages de mes tourments
Les volontés s’évanouissent
Et je m’incline devant mes vices

Tiens un contexte sans conteste

Mais aujourd’hui le cap est là
Je fixe un point vais hors de moi
Adieu passé amas de causes
A la barre les métamorphoses
Afin que seul compte le sacré
Dont demain je veux me bercer

Pour que l’espoir soit une victoire 

Larguées à jamais les amarres
Oubliés mes pires cauchemars
Je sais faire face à l’amer
Du manque qui se mue en enfer
Enfin libéré d’un fardeau
J’ère tel l’air au dessus de l’eau

Nicolas QUENTIN
Penthalaz, Août 2009